Tout va bien nous sommes paumés ! Agrandir l'image

Tout va bien nous sommes paumés !

Nouveau produit

12,00 € TTC

Fiche technique

Auteur Francesca Sacco
Nombre de pages 126

En savoir plus

Tout va bien, nous sommes paumés !

Heureux les parents qui doutent

Francesca Sacco

Comme il est difficile d’être parent aujourd’hui : mon enfant va-t-il réussir à l’école, sera-t-il heureux dans sa vie adulte, puis-je lui éviter de faire des erreurs ?
Les éducateurs qui sont à l’origine de ce livre ont longtemps été tentés de trouver des stratégies pour maîtriser ces risques, mais on ne peut pas « contrôler » les jeunes. Cette impuissance n’est pas un signe de défaut de maîtrise, et encore moins d’échec. Il s’agit tout simplement de la réalité !

C’est justement en partant de ce constat que les éducateurs ont pu commencer à oser prendre le risque de restituer aux jeunes la possibilité de faire usage de leur libre-arbitre. Il n’y a pas d’apprentissage de l’indépendance pour les jeunes, sans prise de risques éducatifs pour les adultes. L’expérience qu’ils ont voulu raconter dans ce livre est celle d’un changement profond dans leur manière d’aborder l’éducation.

Le but de tous ces changements était clair : Plus d’autorité, moins de pouvoir. Au terme d’une journée de réflexion entièrement consacrée à la révision de notre approche éducative, une question en forme de provocation a jailli dans notre équipe : après tout, est-ce que nous avons encore besoin d’un règlement interne ?

À propos de l'auteur

La Fondation Officielle de la Jeunesse (FOJ) regroupe la majorité des institutions genevoises d’hébergement pour les enfants et les adolescents qui ne peuvent pas rester dans leur milieu familial pour des raisons diverses. Elle a décidé d’ouvrir les portes de l’un de ses foyers à une journaliste, afin de restituer sur papier l’expérience faite avec une nouvelle méthode éducative basée sur la prise de risque.
Francesca Sacco est journaliste indépendante, spécialisée dans le journalisme d’investigation et correspondante pour une dizaine de journaux suisses et français (dont le quotidien “Le Temps” à Genève). La Fondation Officielle de la Jeunesse lui a laissé carte blanche pour la rédaction de ce livre et délivré un laisser-passer pour enquêter au sein du Foyer du Grand-Saconnex. C’est ainsi qu’elle a pu recueillir les témoignages des éducateurs et de certains usagers de l’institution.
____________________